Les remerciements de ma thèse, un aperçu de la richesse de l’écosystème MOOC

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-image-team-work-image14676046La rédaction des remerciements de ma thèse m’a permis de constater la diversité des personnes avec lesquelles j’ai pu interagir pendant mon doctorat. Outre le milieu de la recherche, j’ai pu créer des liens durables dans des milieux aussi divers que le Ministère de l’Education Nationale, les établissements d’enseignement supérieur, le monde des startups ou des médias. A défaut d’avoir pu accumuler un capital économique pendant ces quelques années de doctorat, j’ai pu me constituer un petit capital social, pour reprendre les termes de Bourdieu. Donc voilà, je transposerai simplement ici les remerciements de la thèse. Cela peut donner une idée de la richesse potentielle d’une thèse sur les Edtech en termes d’interactions humaines.

Naturellement, il me faut commencer par remercier mon directeur de thèse Eric Bruillard, qui a joué un rôle central à toutes les étapes de ce travail en se montrant toujours disponible et réactif. En me laissant une certaine marge de manœuvre et en encourageant mes prises d’initiatives, il m’a permis d’explorer le mouvement MOOC sous toutes ses formes. L’environnement du laboratoire STEF s’est révélé particulièrement propice au développement de ces recherches, et je tiens à remercier tous les collègues du laboratoire qui ont par leurs retours et leurs conseils ont contribué à l’élaboration de ce travail, nommément Mehdi Khaneboubi, Françoise Tort, Tony Doat, et bien d’autres. Il me faut aussi remercier les autres doctorants qui se sont intéressés aux MOOC, que ce soit au sein du STEF avec Jean Condé, ou dans d’autres établissements comme Mattias Mano et Eléonore Vrillon. Je ne saurais sous-estimer l’importance des échanges et des collaborations que j’ai pu mener avec eux. Toujours sur les questions d’analyse de données, je tiens à remercier les enseignants en statistique qui m’ont aidé sur les analyses quantitatives des données, nommément Bruno Falissard et Muriel Epstein, ainsi que les jeunes chercheurs Pauline Scherdel et Julien Boekaerts. Enfin, je tiens à remercier Philippe Carré qui, sur le terrain de l’autoformation, m’a permis d’éclaircir un certain nombre de points en suspens en un temps record. Pour conclure sur le plan des apports méthodologiques, je finirai par remercier les collaborateurs avec qui j’ai pu travailler dans le cadre de l’ANR Hubble.

Il me faut ensuite remercier tous ceux qui m’ont permis d’accéder aux données qui ont servi de substrat à ce travail thèse, avec en premier lieu l’équipe de la plate-forme France Université Numérique, dont Catherine Mongenet, Olivier Le Gouanvic et Laurent David furent mes plus proches contacts. Je dois naturellement en faire autant pour mes collègues et amis Yannick Petit et Jérémie Sicsic, fondateurs de la startup Unow. C’est à l’équipe de Unow que je dois l’accès à mes premières données. Au-delà de cette collaboration sur le plan scientifique, ils m’ont beaucoup appris sur le monde de l’entreprise, au cours des innombrables après-midis passés dans leurs locaux. Ils me permirent d’acquérir un regard neuf sur le phénomène MOOC, un regard d’entrepreneur qui contrastait et complémentait mon regard d’universitaire. Enfin, à un moindre degré, il me faut remercier les équipes de Coursera et Canvas.net pour l’accès aux données de plusieurs des cours analysés au cours de ce travail. Je suis particulièrement reconnaissant aux équipes pédagogiques engagées dans la conception de MOOC qui ont accepté de collaborer pour l’analyse de leurs données et pour la diffusion de questionnaires de recherche. Je me dois de citer les noms de ceux avec qui j’ai particulièrement interagi, par ordre chronologique de collaboration : Rémi Bachelet (Centrale Lille), du MOOC Gestion de Projet, Bruno Falissard, du MOOC Introduction à la Statistique avec R (Université Paris-Sud), Florence Michau, du MOOC des Rivières et des Hommes (Réseau Rescif – Grenoble INP), Philippe Silberzahn, du MOOC Effectuation (EM Lyon), Dominique Rossin, du MOOC Conception et mise en œuvre d’algorithmes (Polytechnique), François Mangenot, du MOOC EFAN Langues (Université Grenoble 3), Patrick Lachassagne, du MOOC EFAN Formateurs d’Adultes (GRETA), Delphine Pommeray et Vincent Sennes de la série de MOOC de l’Université Numérique Thématique UVED, Thomas Boulogne du MOOC Peser l’Univers (OBPSM), Michel Maya et Saïda Mrahi du MOOC Mécanique des Solides Déformables (Arts et Métiers), Cédric Villani, médaille Fields et co-concepteur du MOOC Equation Différentielle (IPH), Pierre Alain Boucard, Mathieu Mela du MOOC Pratique du Dimensionnement Mécanique (ENS Cachan), Edouard Kaminski, Cécile Cochard, du MOOC Volcanologie Physique (IPG), Stéphanie Conrad, amie et collègue, qui a participé à la conception, entre autres, des MOOC Creative Box (ESSCA), et EFAN Langues, Fabrice Ménard du MOOC Développement et Durabilité. Je n’ai cité que les personnes avec qui j’ai pu être en contact rapproché, mais derrière chaque MOOC, c’est toute une équipe qui a travaillé à la collecte de ces données, et à qui j’adresse une pensée. Enfin, dans la mesure où ce travail de recherche se base également sur des entretiens semi-directifs, il me faut remercier tous les enquêtés qui ont bien voulu m’accorder un peu de leur temps pour faire progresser ces travaux de recherche, qu’ils soient concepteurs ou apprenants.

J’ai eu la chance exceptionnelle de voir mes activités d’enseignement recouper directement mes activités de recherche à travers la conception du MOOC « Monter un MOOC de A à Z ». Cette expérience m’a permis d’une part de développer une certaine expertise dans la conception de MOOC et d’autre part de disposer d’un outil de collecte de données intéressant. Je suis donc particulièrement reconnaissant à Catherine Mongenet d’avoir soutenu ce projet et à Gérald Peyroche, Vice-Président Formation de l’établissement, d’avoir accepté que je consacre à cette activité le gros de ma charge d’enseignement. Ce cours a été porté tant par une équipe d’enseignants-chercheurs que par une équipe technique que je ne saurais oublier dans mes remerciements : je souhaiterais également remercier les milliers de participants du MOOC, qui par leur enthousiasme et leur implication ont su faire de ce projet un succès au fil des itérations.

C’est ensuite à toute l’équipe du média en ligne Educpros que je souhaite adresser ma reconnaissance, avec une mention spéciale pour le journaliste Emmanuel Davidenkoff. En hébergeant mon blog La Révolution MOOC, Educpros m’a permis de disposer d’une vitrine de choix auprès de la communauté de l’enseignement supérieur français au moment même où celle-ci montrait un intérêt certain pour la question. Cette visibilité m’a ouvert d’innombrables portes et je ne saurais minimiser le rôle d’Educpros. Par ailleurs, c’est grâce à l’équipe d’Educpros que je pus faire la rencontre de grands noms de l’univers MOOC comme Daphné Koller, fondatrice de Coursera. Pour conclure, je souhaiterais adresser un remerciement collectif à l’ensemble des acteurs de l’écosystème avec qui j’ai pu interagir et dont je vous livre une liste à la Prévert. Tout d’abord, il y a les journalistes, tous médias confondus, avec une mention spéciale pour ceux qui transmettaient fidèlement les propos recueillis pour les journaux papiers. Viennent ensuite les startups et entreprises de l’écosystème éducatif et Edtech, de Open Clasrooms à Domoscio en passant par Senseschool ou ed21, et les institutions que sont l’AUF ou l’Ambassade de France à Moscou qui me permirent de voyager aux quatre coins de la planète dans le cadre de missions de dissémination. Je terminerai cette liste par les militants de l’Open Science et de l’Open Education qui par leur ténacité devant l’adversité me servirent d’exemple à suivre dans les moments de doute. Pour conclure, je souhaiterais remercier ma famille, mes amis, mes proches, et celle qui est parvenue à me supporter au quotidien, Laura Guérin, pour m’avoir soutenu tout au long de cette épreuve de 4 ans. La rédaction de la thèse permet de synthétiser des années de réflexions, mais c’est la rédaction des remerciements qui fait prendre conscience de la richesse des interactions qui ont permis au processus d’aboutir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>